De nombreux projets sur la table de l’arrondissement Laurentien

Nicolas
Nicolas Bégin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Que ce soit à Cap-Rouge, à Val-Bélair ou dans Champigny, de nombreux projets reposent sur la table de l’arrondissement Laurentien. Bon nombre d’entre eux battront d’ailleurs leur plein au cours des prochains mois.

Dans le district Val-Bélair, le conseiller Jean-Marie Matte parle d’abord de rallongement des trottoirs entre la Villa de l’Avenir et la rue de l’Esplanade. Les travaux estimés à plus de 100 000$ débuteront cette année ou au début 2010.

Le fameux aménagement de la rue des Affaires – en lien avec l’arrivée de Technopôle dans le parc industriel ¬– devrait être terminé au début février. Rappelons-le, cette voie de circulation longe l’autoroute Henri-IV et débouche sur Industrielle.

La présente année marquera aussi l’ouverture prochaine d’une caserne de pompiers construite en 2008 sur la rue Industrielle, au montant supérieur à 4,8 M$.

De plus, les Bélairois pourront faire leurs emplettes dans un tout nouveau supermarché IGA, toujours sur la rue Industrielle. «Le permis sera délivré au cours des prochains jours, les terrains sont vendus», mentionne le conseiller Matte, aussi président de l’arrondissement Laurentien.

Bonne nouvelle pour les amateurs de produits frais, un marché public devrait voir le jour à proximité du jardin communautaire. Le tout reste cependant à confirmer.

Toujours en plein développement, le secteur de Val-Bélair devrait voir apparaître 400 nouvelles résidences cette année.

Champigny

Dans Champigny, le centre communautaire devrait ouvrir ses portes en septembre ou en octobre. Juste à côté, les joueurs de soccer pourront utiliser le nouveau terrain synthétique en juin. Ces deux projets rattachés représentent un investissement de 6,5 M$.

Du côté du secteur Jouvence, en bordure de l’autoroute, les citoyens pourraient obtenir les fruits de leur requête. En principe, un écran végétal devrait voir le jour pour atténuer le bruit de la circulation. «Ça fait longtemps que les gens le réclament», admet le conseiller Conrad Verret.

Selon ce dernier, le ministère des Transports a déjà effectué des études pour l’aménagement d’un mur antibruit. Le gouvernement et la Ville de Québec devaient se partager la facture de 1,4 M$ à parts égales.

Cette idée est toutefois tombée à l’eau en raison d’un moratoire de la Ville au sujet de ce genre de mur, explique M. Verret. «Ça devrait être assez original», explique-t-il à propos du projet évalué à 75 000$, inspiré de celui de Boisbriand.

Cap-Rouge

Du côté de Cap-Rouge, la deuxième phase des travaux de restauration de la tour et du terrain du Parc nautique. Legs de la Ville pour le 400e, le coût du chantier complet se chiffre à 630 000$.

De plus, un mur de soutènement devrait éventuellement remplacer les fameux blocs de béton placés au pied de la falaise, à quelques pas des bâtiments du Parc nautique. «J’ai aussi ramené au PTI le dossier de passerelle au-dessus de la rivière Cap-Rouge, mentionne la conseillère Denise Tremblay-Blanchette. C’est un projet vraiment en cours.» Ladite passerelle relierait la rue Augustin-Bourbeau au parc situé en bordure du boulevard de la Chaudière.

Mentionnons enfin la réfection du parc Déry, chantier dont les détails viendront plus tard en cours d’année.

Enfin, les organisateurs de la paroisse Saint-Félix de Cap-Rouge tiendront différentes activités dans le cadre du 150e, mais plus particulièrement en mai et en juin.

Organisations: IGA, Champigny Dans Champigny, Ministère des Transports Ville au sujet

Lieux géographiques: Rue Industrielle, District Val-Bélair, Rue de l’Esplanade Autoroute Henri-IV Paroisse Saint-Félix de Cap-Rouge Secteur de Val-Bélair Secteur Jouvence Boisbriand Rivière Cap-Rouge Rue Augustin-Bourbeau Boulevard de la Chaudière Parc Déry

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires