Des élèves de Rochebelle offrent un puits à un village d’Inde

Thaïs
Thaïs Martel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les villageois d’Uppaladadiya au sud de l’Inde ont depuis peu accès à de l’eau potable, gracieuseté d’un groupe de troisième secondaire du Programme d’éducation internationale (P.E.I.) de l’école secondaire de Rochebelle qui a recueilli près de 1200 $ au cours des trois derniers mois.

Ce projet, réalisé en partenariat avec l'organisme canadien de développement international SOPAR, a permis aux élèves de l’école secondaire de Sainte-Foy de réaliser l’importance de l’accès à l’eau potable.

«On voulait aider la population en Inde, on savait qu’il y avait beaucoup de misère, mais on ne se rendait pas compte qu’ils n’avaient pas accès à l’eau comme nous», mentionne Béatrice Nadeau, l’une des élèves du groupe.

«Quand on a vu qu’il leur manquait la base, l’eau, on a voulu leur faciliter la tâche et les aider pour la construction d’un puits», ajoute Asma Kandri, une autre élève.

Grâce à ce geste, plus de 200 villageois ont maintenant accès à de l'eau potable sans avoir à parcourir des dizaines de kilomètres quotidiennement. De plus, le groupe est passé bien près de pouvoir offrir un second puits à un village indien puisque les travaux nécessaires à leur construction coûtent 750 $.

L’Appel, membre du groupe Québec Hebdo

Organisations: Groupe Québec Hebdo

Lieux géographiques: Village d’Inde, Sainte-Foy, Inde

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires