Un bilan positif de la saison 2011-2012 des Remparts

Joany Dufresne
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un bon repêchage et des transactions astucieuses ont permis aux Remparts de connaître une saison au-delà de l’espérance de son entraîneur-chef. Concluant la saison en deuxième ronde des séries éliminatoires et ayant obtenu une fiche de 43 victoires et 25 défaites, Patrick Roy tient un bilan très positif de 2011-2012.

Claude Rousseau et Patrick Roy ont fait le bilan de la saison 2011-2012.

«Beaucoup de joueurs quittaient l’équipe l’an dernier et on savait qu’on avait des défis de taille devant nous […] qu’on avait des décisions importantes à prendre», affirme d’entrée de jeu Roy.

Dès les premières transactions, l’organisation des Remparts a signé de bons joueurs qui leur permettraient de combler la perte d’importants joueurs. Il va de même pour le repêchage où Québec a réussi à s’accaparer de la vedette russe, Mikhail Grigorenko.

«Ce fut un repêchage intéressant pour nous qui a amené de très bons joueurs qui cadraient bien dans notre façon de voir les choses, et qui définitivement, pourraient jouer un rôle dès la première saison», ajoute le directeur-gérant.

Satisfaite de leur formation, l’organisation des Remparts a connu un début de saison «tout simplement extraordinaire». Elle craignait cependant que la jeunesse et le manque d’expérience de ses joueurs la tiennent en milieu de classement.

«Je dois avouer qu’à la surprise générale se retrouver au temps des fêtes au premier rang du classement général, ça l’a changé nos plans», dit Roy.

Bien que les Remparts aient continu un reste de saison satisfaisante, ils ont connu de durs moments en raison du nombre élevé de blessures dans l’équipe. En moyenne, les joueurs blessés totalisent un total de 100 parties non disputées dans une année. En 2011-2012, c’est un nombre record de 230 matchs qui ont été manqués par l’un ou l’autre des joueurs blessés.

«Malheureusement, c’est un record pour les 15 ans des Remparts de matchs manqués et on espère ne jamais le briser», confie le président, Claude Rousseau.

Des séries éliminatoires plus courtes qu’espérées

Après avoir défait les Voltigeurs de Drummondville en première ronde des séries éliminatoires en quatre matchs, les Remparts étaient confiants. Avec leur avance de 3-0 contre les Mooseheads d’Halifax, les diables rouges s’imaginaient déjà en troisième ronde.

«Je pense que tout le monde pensait que les Remparts étaient capables de faire un bon bout de chemin. On était confiant. C’est sur que quand tu as une avance de 3-0 en séries et tu perds, il y a un bon questionnement qui peut se faire […] C’est clair que les séries éliminatoires pour nous deviennent une période un peu décevante, mais elle nous permet de constater qu’on a connu une excellente saison. On est extrêmement fier du travail que nos joueurs ont accompli et du développement qu’on a vu. Pour nous, c’est la conclusion d’une saison extrêmement positive.

La chute de Grigorenko

Si certain joueurs des Remparts tels qu’Anthony Duclair ont connu d’excellentes performances en séries, un autre est passé plus inaperçu. Celui qu’on surnomme la vedette russe, Mikhail Grigorenko, a manifestement déçu de nombreux partisans des Remparts.

«Je dois avouer qu’à la surprise générale se retrouver au temps des fêtes au premier rang du classement général, ça l’a changé nos plans» Patrick Roy

Selon certains, la saison plus longue dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) que dans la ligue russe pourrait être une cause de la fatigue vécue par le jeune attaquant de 17 ans. Pour d’autres, la pression à l’approche du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) a peut-être eu raison de lui.

Peu importe les causes se cachant derrière les dernières performances de Grigorenko, son entraîneur croit qu’il devrait jouer une autre année dans la LHJMQ.

«Plusieurs personnes voient ses séries éliminatoires comme une déception, mais moi je le vois d’une tout autre manière. Grigo est arrivé ici et il n’était pas capable de dire deux mots en anglais. Il a appris la langue anglaise de très belle façon. il s’est adapté à une culture différente. Par la suite, il a appris à jouer défensif. Il a appris que dans le hockey tu peux bloquer des tirs et que tu peux servir d’écran offensif. Il a appris des aspects excessivement importants de notre jeu et il s’est énormément amélioré comme joueur de hockey. L’aspect qu’il doit améliorer c’est d’être plus intense dans chacune de ses présences […] Alors je pense qu’une année supplémentaire pourrait lui être extrêmement bénéfique. Malheureusement, ce n’est pas moi qui va prendre la décision, c’est l’équipe qui va le repêcher», affirme Roy.

La prochaine saison en préparation

Mardi soir à 1 h am, déjà l’organisation des Remparts discutait de la prochaine saison. Avec plus de dix joueurs de 20 ans, l’équipe aura des choix cruciaux à faire, alors qu’elle doit n’en garder que trois. Avec le repêchage d’assise imposée à chaque équipe pour l’expansion de la ligue à Sherbrooke, les Remparts ne pourront protéger tous les joueurs.

«2012-2013 s’avère une saison extrêmement intéressante pour nous. On est conscient qu’il y a de bons jeunes joueurs qui sont de retour et ça risque de devenir un excellent défi pour nous cet été de continuer de développer l’équipe», révèle le directeur-gérant et entraîneur-chef.

Où sera Patrick?

Bien que le point de presse tenu par Patrick Roy et Claude Rousseau ait rapidement dévié sur le poste d’entraîneur-chef des Canadiens de Montréal, le principal intéressé a confirmé qu’il serait encore à Québec la saison prochaine.

«Présentement, au moment où on se parle, il n’y a rien qui laisse croire que je ne serai pas là à la saison 2012-2013. Je suis heureux de mes fonctions et j’ai beaucoup de plaisir à travailler avec les jeunes», répond-t-il.

Organisations: Ligue de hockey junior majeur du Québec, Ligue nationale de hockey, Canadiens de Montréal

Lieux géographiques: Québec, Chute de Grigorenko Si, Sherbrooke

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Thaïs Martel, journaliste
    27 avril 2012 - 13:42

    Anthony Duclair a eu une saison de 31 buts et 35 passes pour un total de 66 points, ce qui fait de lui le troisième meilleur marqueur des Remparts cette saison. Tout porte donc à croire qu'il sera de retour avec l'équipe l'an prochain, à moins qu'il en décide autrement...

  • Jacinthe Verville
    27 avril 2012 - 13:03

    Bonjour, J'aimerais savoir quelles sont les chances pour M.Anthony Duclair de demeurer dans les Remparts pour la saison 2012-2013 ? Je crois qu'il a fait une bonne saison, est-ce que je me trompe ? Jacinthe Verviille