Déménagement de la ferme Chapais à Saint-Augustin


Publié le 3 février 2017

AGRICULTURE. Par souci d'efficacité et d'optimisation de ses opérations dans la région de Québec, Agriculture Canada a décidé de consolider les activités de sa ferme expérimentale sur les terres de l'Université Laval, à Saint-Augustin. Le projet d'aménagement est en cours et devrait culminer au printemps.

Le résultat net de cette décision administrative est que la ferme expérimentale Chapais, propriété d'Agriculture Canada à Lévis, cessera ses opérations. Celles-ci seront transférées aux nouvelles installations aménagées sur la Route 138, aux limites de Saint-Augustin et de Neuville. Le ministère fédéral mettra à profit une entente de partenariat avec l'Université Laval, détentrice d'une immense parcelle de terre agricole.

Sur le point de ce concrétiser, le déménagement des activités de la ferme Chapais vers Saint-Augustin a été confirmé par le directeur recherche et développement à Agriculture Canada. «Le but consiste à consolider les recherches en champs sur les sols occupés par l'Université Laval. Cette colocation d'une partie de la superficie permettra d'augmenter la synergie de nos partenaires en recherche», explique Alain Houle.

Le projet profite d'un investissement de 5,5M$ pour la construction des nouveaux édifices à Saint-Augustin. Les anciennes infrastructures seront soit détruites ou mises à niveau. Lors d'un récent passage sur le chantier, il y avait au moins six bâtiments qui faisaient l'objet de travaux. Les activités conjointes avec la ferme expérimentale universitaire débuteront dès le retour de la belle saison.

M. Houle explique la décision du déménagement de la ferme pour pallier la dispersion des activités d'Agriculture Canada sur différents sites. «Tant qu'à investir, il a été jugé préférable de consolider nos opérations dans un endroit, dont le potentiel répond à nos besoins immédiats et futurs. En plus, précise-t-il, nous pourrons tirer avantage d'installations modernes et à la fine pointe des connaissances actuelles.»

Domaine à vendre

Du côté de l'Université Laval, le projet de future cohabitation sur son site de Saint-Augustin a déjà été salué. Agriculture Canada aura notamment accès à une superficie agricole de 40 hectares sur les 280 que compte la ferme. Des discussions ont aussi eu lieu sur le partage éventuel de certaines installations. Juste avant la fin de son règne, le gouvernement conservateur avait annoncé un octroi de 3,5M$ pour concrétiser le projet. Cette somme devait servir à l'implantation d'un nouveau laboratoire d'analyse de sol en partenariat avec l'occupant principal du site.

Aussitôt le chantier complété, au printemps prochain, le ministère fédéral verra à se départir des terrains de la ferme Chapais. La propriété foncière située à l'angle du boulevard Guillaume-Couture et du chemin des Îles, dans le secteur Saint-David, a été confiée à la Société immobilière du Canada. M. Houle indique qu'il n'y a pas d'échéancier de fixé pour la vente du domaine ni de projets en vue.

Toutefois, du côté de la Ville de Lévis, on chérit l'ambition de convertir le site en vaste parc public, pour en faire l'équivalent des plaines d'Abraham de la Rive-Sud en bordure du fleuve. La municipalité souhaite avoir préséance sur les promoteurs immobiliers.

TC Media