Virage chasse et pêche à la Base de plein air de Sainte-Foy


Publié le 20 mars 2017

Une esquisse de ce à quoi pourrait ressembler le pavillon principal de la Base de plein air de Sainte-Foy.

©(Parka Architecture & Design – Étienne Dumas, artiste 3D)

MUNICIPAL. La Ville de Québec veut faire de la Base de plein air de Sainte-Foy un lieu de rencontre pour les amateurs de plein air et de faune.

Le pavillon principal sera refait et des activités de pratique et d’éducation à la pêche, à la trappe et à la chasse s’ajouteront notamment au programme des activités déjà offertes.

Le projet inclura une salle multifonctionnelle, un espace muséal et des locaux administratifs, ce qui fait passer les investissements prévus de 6M$ à 9,4M$. La location de locaux représentera une forme de financement pour la Ville.

Une esquisse de ce à quoi pourrait ressembler le pavillon principal de la Base de plein air de Sainte-Foy.

©(Parka Architecture & Design – Étienne Dumas, artiste 3D)

Québec confie la gestion du site de la Base au Groupe Plein air Faune, qui regroupe quatre associations fauniques, soit les Pourvoiries du Québec, la Fédération des trappeurs gestionnaires, la Fédération québécoise pour le saumon atlantique et le Réseau ZEC. Une entente sera complétée d'ici juin.

Le partenariat tissé sur le même modèle de gestion que celui adopté pour l’aréna de Loretteville et le Stade municipal permettra de maintenir un budget fixe pour la Ville, tout en bonifiant les activités, assure le maire Régis Labeaume.

Les travaux, dont la construction du nouveau pavillon, débuteront en mars 2018, en prévision d’une livraison en avril 2019.

TC Media