Un projet de logement social contesté dans Jouvence


Publié le 16 mai 2017

Le projet de 36 logements doit amputer une partie du parc Claude-Germain, sur la rue Huot.

©(Photo TC Media – François Cattapan)

MUNICIPAL. Annoncé au début de l'hiver, le projet d'implanter un immeuble de 36 logements pour personnes à revenus modestes ne passe pas auprès des résidents du quartier Jouvence à Sainte-Foy. Les opposants n'en ont pas contre la venue de logements sociaux dans leur voisinage, mais plutôt contre le choix du site retenu par l'Office municipal d'habitation de Québec (OMHQ) sur la rue Huot.

Une trentaine de citoyens du quartier Jouvence ont contesté un projet de logement social devant le conseil d'arrondissement Sainte-Foy/Sillery/Cap-Rouge.
(Photo TC Media – François Cattapan)

Se sentant directement interpellées par le projet, une trentaine de personnes se sont présentées devant le conseil d'arrondissement de Sainte-Foy/Sillery/Cap-Rouge. Prenant la parole à tour de rôle, lors de la période des questions, les citoyens Juneau et Bissonnette ont demandé des éclaircissements à leurs élus municipaux.

Je suis disposé à rencontrer les voisins du futur projet, pour discuter de leurs préoccupations. Par contre, précise-t-il, oui il y aura du logement social sur le site identifié par l'OMHQ.

Rémi Normand, président de l'Arrondissement Sainte-Foy/Sillery/Cap-Rouge

«Pourquoi imposer un immeuble aussi gros dans un quartier résidentiel paisible comme Jouvence? Avez-vous songé aux problèmes de circulation et de sécurité que cela implique? Et, comment se fait-il que vous acceptiez de sacrifier une partie du parc Claude-Germain, alors qu'il y a un vaste terrain à vendre juste à côté de l'école primaire voisine?», se sont-ils interrogés, en assurant ne rien avoir contre le logement social, à condition de choisir un endroit plus approprié.

Les citoyens Martel et Ouellet ont aussi ajouté leurs voix au concert de mécontentements que suscite le projet immobilier. Le premier a suggéré «la tenue d'une rencontre avec les décideurs, afin d'atténuer les irritants et rassurer les gens». Le second a voulu savoir «si cette éventuelle rencontre permettra de revoir le projet, ou si tout est déjà coulé dans le béton».

À cette question claire, le président de l'arrondissement, Rémi Normand, a été tout aussi direct. «Je suis disposé à rencontrer les voisins du futur projet, pour discuter de leurs préoccupations. Par contre, précise-t-il, oui il y aura du logement social sur le site identifié par l'OMHQ. D'une part, nous savions qu'une partie du parc serait touchée, mais celle-ci n'était pas utilisée. D'autre part, des logements sociaux il en faut à la grandeur du territoire de Québec et les terrains disponibles n'abondent pas.»

Appris dans L'Appel

Les citoyens verraient mieux un projet de cette ampleur sur le terrain à vendre à côté de l'école primaire Jouvence, à l'angle des rues Saint-Yves et Jules-Verne.
(Photo TC Media – François Cattapan)

Les citoyens ont appris l'existence du projet de logement social dans un récent article publié par L'Appel. Il référait à une décision prise par l'OMHQ rendue publique dans un sommaire décisionnel de la Ville de Québec du début d'année 2017. Le projet s'inscrit dans le cadre du programme AccèsLogis.

Selon les intentions annoncées, l'immeuble de 36 logements sociaux sur trois étages doit prendre place sur la pointe est du parc Claude-Germain, à l'angle des rues Huot et Jules-Verne. Rappelons que la réalisation du projet a été entérinée par l'adoption d'une résolution du conseil d'agglomération, le 23 novembre 2016. La portion de terrain a été cédée au coût de 540 000$ et l'OMHQ a jusqu'en juin 2018 pour aller de l'avant et bâtir.

TC Media