Sections

Une Geneviève Guilbault «intègre» se présente dans Louis-Hébert


Publié le 10 septembre 2017

Geneviève Guilbault tentera de faire son entrée à l'Assemblée nationale le mois prochain.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)

Quelques jours après la controverse ayant contraint Normand Sauvageau de se retirer de l’élection partielle dans Louis-Hébert, la Coalition Avenir Québec (CAQ) a présenté sa nouvelle candidate. Il s’agit de Geneviève Guilbault, connue pour son rôle de porte-parole du Bureau du coroner.

Armée de son slogan «Intègre», la femme de 34 ans a été présentée aux médias dimanche après-midi. La conférence de presse a débuté avec un concert d’éloges, gracieuseté du chef François Legault, qui affirme que sa protégée a le potentiel d’être ministre, dans la mesure où son gouvernement prend le pouvoir.

«Elle sera une députée remarquable. Les gens de Québec, particulièrement de Louis-Hébert, devraient être fiers d’elle. Elle m’impressionne! Je souhaite de tout cœur qu’elle joigne l’Assemblée nationale dès le mois prochain», a dit M. Legault à propos de la résidente de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Initialement, Mme Guilbault avait refusé ce mandat, préférant se présenter aux élections de 2018 dans la circonscription de Charlesbourg, mais elle a changé son fusil d’épaule après le départ de M. Sauvageau. Enceinte de 24 semaines, elle préférait attendre la naissance de son enfant avant de s’impliquer pleinement en politique.

«Au cours des derniers jours, j’ai eu à prendre une importante décision avec mon cher conjoint Martin. Je me suis dit, qu’en 2017, tout est possible. La famille devrait être un atout, et non un frein. J’espère envoyer un signal fort aux femmes, particulièrement à celles qui désirent se lancer en politique.»

De 2006 à 2008, elle a œuvré à titre d’attachée de presse adjointe au sein du Cabinet du ministre de la Sécurité publique et ministre de la Justice du Québec pour le Parti libéral du Québec (PLQ). «Il y a déjà plusieurs mois que je ne me reconnais plus dans le gouvernement de Philippe Couillard», lance-t-elle au sujet de son ancien employeur.

Elle promet de faire preuve de transparence et d’intégrité avant de faire part de ses grandes ambitions dans le monde de la politique québécoise : «Je veux accomplir de grandes choses.»

François Legault (à gauche) a de grandes attentes envers Geneviève Guilbault.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)