Sections

Martin Corbeil propose une alternative à la mairie de Saint-Augustin


Publié le 4 octobre 2017

Martin Corbeil veut déloger le maire Sylvain Juneau.

©(Photo TC Media – François Cattapan)

ÉLECTION MUNICIPALE. Considérant le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau, grandement responsable de l'image négative de la Ville, Martin Corbeil a décidé de faire le saut dans l'arène politique. Il veut proposer aux électeurs une option et une vision positives pour l'avenir de la municipalité.

Résident de l'endroit depuis 12 ans, l'entrepreneur en ergonomie dit avoir consulté plusieurs citoyens au cours des dernières semaines. Son constat est un profond malaise avec la méthode de gestion de l'actuel maire, qui dénigre le passé de la Ville et maintient une atmosphère de confrontation au conseil municipal.

Ma démarche est citoyenne et individuelle. Je ne présente pas d'équipe et j'invite les électeurs à voter pour le meilleur conseiller.

Martin Corbeil, candidat à la mairie de Saint-Augustin-de-Desmaures

«Je considère qu'il est sain pour la démocratie locale que les citoyens aient la possibilité d'entendre de nouvelles idées et de faire un choix. Les conseillers de l'ère Corriveau sont partis en permettant le renouvellement des représentants des citoyens. L'autre élément associé à la discorde et qui a entaché notre réputation, le maire Juneau, doit également quitter», estime l'homme de 40 ans.

Le candidat indépendant à la mairie affirme ne pas avoir de liens avec d'anciens élus ou groupes de pression, qui se sont affrontés sur Internet. «Ma démarche est citoyenne et individuelle. Je ne présente pas d'équipe et j'invite les électeurs à voter pour le meilleur conseiller capable de bien représenter leurs préoccupations», suggère M. Corbeil.

Harmonie et prospérité

Celui qui s'implique déjà au sein de la Commission scolaire des Découvreurs, à titre de président de conseil d'établissement et commissaire-parent, désire parler d'avenir de sa Ville. «Cet avenir, nous le voulons harmonieux et prospère», martèle-t-il en citant son slogan électoral.

Prévoyant dévoiler ses engagements en cours de campagne, il assure déjà que la lutte à l'endettement colossal de la municipalité ne passera pas par des hausses de taxes. Exerçant un métier visant à aider les entreprises à accroître leur productivité, il veut faire travailler le conseil municipal en équipe pour atteindre des résultats positifs.

TC Media