Campagne pour soutenir l'achat local au Campanile


Publié le 28 juin 2016

COMMERCE. Afin de dynamiser la vie de quartier et d'assurer la pérennité des services de proximité pour les résidents âgés du secteur, une campagne d'achat local vient d'être lancée sur la rue du Campanile.

L'initiative du Conseil de quartier de la Pointe-de-Sainte-Foy, en collaboration avec les marchands de l'artère commerciale, a pris forme à la fin juin. Des affiches installées dans les vitrines des commerces, diffusées sur les médias sociaux et imprimées sur des sacs réutilisables en font la promotion.

Selon les instigateurs du mouvement, les services de proximité sont essentiels à la santé et à la qualité de vie de la population vieillissante du Campanile. Le but consiste à faire prendre conscience à la communauté de l’importance de faire battre le cœur de leur quartier. Pour que la rue du Campanile vibre, s’anime et réponde aux besoins de la population encore longtemps, il importe d'acheter localement.

Rappelons que les résidents des alentours s'étaient alarmés lors de la fermeture du supermarché local. Des rumeurs avaient également circulé concernant le risque de disparition du point de vente de la Société des alcools du Québec. Maintenant qu'une épicerie de quartier est de retour et que l'offre commerciale se bonifie, il en va de la volonté de chacun de faire sa part pour que les affaires prospèrent.

La campagne d'achat local s'inscrit dans la volonté de dynamiser et revitaliser le quartier qui a vu proliférer les immeubles en copropriété depuis 30 ans. Dans cette optique, le regroupement des marchands est sur le point d'annoncer l'arrivée sous peu de nouveaux commerçants. De plus, il est prévu d'animer le parc municipal du Campanile et d'y installer un piano en plein air au cours de l'été.

Ce qu'ils ont dit :

«Les gens des alentours ont un double intérêt à acheter localement. D'une part, ils assurent la survie des commerces de proximité qui les dépannent à l'année et à distance de marche. D'autre part, ils contribuent à la recirculation de l'argent localement, puisque les commerçants sont aussi des résidents d'ici qui consomment ici.» - Johanne Elsener, présidente du Conseil de quartier de la Pointe-de-Sainte-Foy

«Voilà une démarche rassembleuse qu'il faut saluer. Nous avons tous une responsabilité personnelle à encourager le commerce local. Il n'y a pas de meilleure façon de participer à la vitalité de son quartier.» - Joël Lightbound, député fédéral de Louis-Hébert

«Nous espérons que cette initiative du Conseil de quartier de la Pointe-de-Sainte-Foy créera un effet d'entraînement. Nous croyons que ces liens tissés avec la population contribueront à la vitalité du quartier au bénéfice de tous.» - Michel Bélanger, gestionnaire de la rue du Campanile

Québec Hebdo