Déficit: «Honte au maire Juneau!», rétorquent les conseillers de Saint-Augustin


Publié le 1 juillet 2016
La conseillère France Hamel et le maire Sylvain Juneau (Photo TC Media - Archives)

MUNICIPAL. Dans un communiqué émis vendredi, les conseillers de Saint-Augustin-de-Desmaures réfutent les propos du maire Sylvain Juneau dans le dossier du déficit d'agglomération de 350 000$ que la Ville doit assumer pour 2015. Anticipant une hausse de taxes corollaire, M. Juneau en rejetait la faute, plus tôt cette semaine, sur les conseillers, qui ont refusé d'entériner l'entente qui est sur la table avec Québec pour, notamment, exclure Saint-Augustin des déficits d'agglomération.

«La facture de 350 000$ n'aura aucun impact sur le compte de taxe de 2016, car nous avions prévu au budget un montant de 800 000$. La différence, soit 450 000$, pourra être réaffectée ou servir à réduire le compte de taxe de 2017», rétorquent dans un premier temps Louis Potvin, Lise Lortie, Guy Marcotte, Denis Côté et France Hamel.

Accusant le maire Juneau de présenter une image incomplète de la situation, ils ajoutent que «la situation budgétaire de la Ville s'améliore constamment et la dette est en régression importante». Selon leurs estimations, le montant de taxe foncière des résidents de Saint-Augustin s'apparente à celui de Cap-Rouge, tout en bénéficiant en retour «d'une qualité de service, […] d'infrastructures sportives et de loisirs largement supérieure».

Quant à l'entente à laquelle M. Juneau fait référence, il devrait «avoir honte» d'y revenir alors qu'il l'a négociée dans le dos des conseillers, arguent ceux-ci. «Nous demeurons convaincus qu'en abandonnant sans compensation la poursuite de 30M$ contre la Ville de Québec, cette entente était inéquitable et inacceptable pour nos citoyens.»

À lire aussi: Le maire Juneau dénonce une facture évitable de 350 000$

Québec Hebdo