Nouvelle usine au Tennessee pour Biscuits Leclerc


Publié le 24 janvier 2017

La dernière acquisition de Biscuits Leclerc au Tennessee sera la 4e usine de l'entreprise aux États-Unis. (Photo gracieuseté)

EXPANSION. Implanté à Kingsport au Tennessee depuis 2010, le Groupe Biscuits Leclerc confirme l'acquisition d'une seconde usine de 110 000 pieds dans cet état du centre est des États-Unis. Elle permettra de spécialiser sa production.

Dotée d'une toute nouvelle ligne de production, l'addition de cette septième usine du Groupe s'inscrit dans les efforts de l'entreprise pour accélérer son développement. Ce dernier-né du Groupe Biscuits Leclerc nécessitera des investissements de 50M$ sur une période de cinq ans et générera près de 100 emplois d'ici trois ans.

«Cette acquisition répond à notre vision d'affaires et à notre stratégie de développement. Notre nouvelle usine fabriquera exclusivement des produits certifiés sans gluten, qui nous permettront de répondre à des besoins spécifiques de notre clientèle», affirme Denis Leclerc, président du Groupe Biscuits Leclerc.

Parallèlement, il mentionne que plusieurs investissements ont été réalisés au sein des autres usines du Groupe dans la dernière année. En 2016, Leclerc a notamment finalisé des réaménagements majeurs dans ses usines québécoises situées dans le parc industriel François Leclerc à Saint-Augustin. Une centaine d'emplois y ont été ajoutés.

Fondé en 1905, le Groupe Biscuits Leclerc consacre beaucoup d'énergie à améliorer ses pratiques. C'est dans cette optique qu'elle réduit le matériel d'emballage et met à profit le chauffage géothermique et les éclairages performants dans ces installations. Sa direction entrevoit un bon potentiel de croissance à court terme. Elle anticipe que son chiffre d'affaires passera de 440M$ en 2016, à 525M$ d'ici la fin de l'année 2017.

TC Media