Conférence d’un survivant du séisme en Haïti au Cercle de fermières de L’Ancienne-Lorette


Publié le 19 février 2010
Yvonne Dufresne, membre du Cercle de fermières de L'Ancienne-Lorette et Flore devant Denis Dufresne et Cybile, pour qui le voyage représente un premier séjour au Québec.

La dernière réunion mensuelle du Cercle de fermières de L’Ancienne-Lorette a accueilli un conférencier hors de l’ordinaire. Le 12 janvier dernier, Denis Dufresne, sa conjointe Flore et sa fille Cybile étaient à leur domicile de Pétionville en banlieue de Port-au-Prince lorsque le tremblement de terre a eu lieu.

M. Dufresne, le fils d’Yvonne Dufresne, membre du Cercle de fermières de L'Ancienne-Lorette depuis plusieurs années, est venu raconter comment sa famille et lui ont quitté Haïti sans bagage à bord d’un avion des Forces armées canadiennes. Originaire de Saint-Marc-des-Carrières, M. Dufresne travaillait en Haïti pour l'Agence canadienne de Développement international (ACDI) depuis cinq ans. Il œuvrait au niveau des dossiers des communications à l'ambassade du Canada, mais n’était pas à son bureau lors du séisme.

Denis Dufresne entend retourner bientôt en Haïti pour poursuivre son travail et aider les gens dans le besoin. Quant aux fermières lorettaines, elles ont beaucoup apprécié son exposé, ses explications et les réponses à leurs nombreuses questions. Les membres ont aussi profité de l’occasion pour faire un don pour les sinistrés d'Haïti.