Quatrième bannière de suite pour les lavallois

Championnat RSEQ d’athlétisme


Publié le 26 février 2017

Laval Champion masculin RSEQ 2017.

L’équipe masculine d’athlétisme Rouge et Or a honoré son titre de favori du Championnat du RSEQ, remportant samedi au PEPS la bannière provinciale pour la quatrième année consécutive. Dans une lutte des plus serrée, la formation féminine lavalloise est toutefois arrivée à court, complétant la compétition en seconde place deux points seulement derrière Sherbrooke.

Les hommes ont obtenu 145,5 points, devançant le Vert & Or (100,5 points) et les Ravens de l’Université Carleton (46 points). Le dénouement chez les dames a été spectaculaire. À l’aube de la dernière épreuve, le relais 4x400m, Laval et Sherbrooke étaient nez à nez, à 128 points. La victoire des Estriennes dans cette compétition ultime, tout juste devant les Lavalloises, leur a conféré le titre féminin.

L’entraîneur-chef Félix-Antoine Lapointe était heureux que ses hommes livrent la marchandise. Après un sixième titre en sept ans, peut-on parler de dynastie?  « Tranquillement on s’en approche! » a admis Lapointe. « Ça s’est très bien déroulé en fin de semaine. On était favori, mais l’opposition était au rendez-vous. Nos athlètes clés ont bien performé », a-t-il ajouté.

Côté féminin, la déception était toutefois palpable. « Ça a été un Championnat hyper excitant. On savait que c’était une grosse commande d’aspirer à la victoire chez les filles, mais c’était faisable. Faut lever notre chapeau à Sherbrooke, ils en ont fait un tout petit peu plus que nous ce weekend » a analysé l’instructeur-chef lavallois.

Aurélie Dubé-Lavoie impressionne

Malgré la déception de ne pas avoir raflé la bannière féminine, le Rouge et Or peut se réjouir de la prestation de la recrue Aurélie Dubé-Lavoie. À son premier Championnat provincial universitaire en carrière, elle a été élue athlète féminine de la rencontre. Après avoir remporté le 1500m et fait partie du relais 4x800m victorieux hier, la coureuse de demi-fond a devancé tout le monde lors du 3000m aujourd’hui. À ces trois médailles d’or, on ajoute une d’argent acquise samedi au 1000m, ce qui lui a valu les louanges de son coach. « C’est plaisant de voir une athlète recrue avoir autant d’impact sur une formation. On ne peut pas demander mieux et ça promet pour elle au Championnat canadien »

Chez les hommes, Peter Nsaka Malonge a de nouveau grimpé sur la plus haute marche du podium samedi. Après le triple saut hier, c’est lors du saut en longueur qu’il s’est couvert d’or. Antoine Thibeault a pour sa part de nouveau démontré sa supériorité sur 3000m, lui qui avait gagné l’argent vendredi au 1500m. L’épreuve du 1000m a clairement été l’affaire du Rouge et Or, alors que les cinq premiers coureurs à franchir le fil d’arrivée provenaient de l’Université Laval. Alex Bussières en tête, Benjamin Raymond, et Nicolas Morin ont complété le podium. Notons également les victoires du relais 4x400m, de Ludovic Gravel à l’heptathlon, ainsi que les médailles d’argent de Simon Beaulieu au lancer du marteau et Igor Bougnot au 3000m.

Outre Aurélie Dubé-Lavoie, Catherine Gagné a complété un solide weekend avec une victoire au 1000m. Geneviève Gagné a remporté trois médailles individuelles, soit l’argent au saut en longueur ainsi que le bronze lors du saut en hauteur et le 60m haies. Anne-Marie Gauthier a gagné sa deuxième médaille d’argent du Championnat, cette fois au 3000m, tandis que Charlie Dorval a fini au troisième rang du 300m.

Au terme du Championnat provincial, le RSEQ a décerné ses honneurs individuels pour récompenser les meilleurs étudiants-athlètes de la saison 2016-2017. Antoine Thibeault a été élu athlète masculin par excellence, lui qui a également reçu l’honneur de la performance de l’année sur piste. Félix-Antoine Lapointe a quant à lui été choisi l’instructeur-chef masculin de l’année.

Le Rouge et Or va maintenant peaufiner sa préparation en vue du Championnat canadien U SPORTS, qui aura lieu du 9 au 11 mars à Edmonton, en Alberta. Laval tentera notamment de réussir le premier podium masculin par équipe de son histoire, après avoir terminé quatrième en 2015 et cinquième l’an dernier.

Source: Université Laval/Rouge et Or