Sections

Robert Doré quitte après avoir fait le ménage à Saint-Augustin


Publié le 15 mai 2018

Il semble que la vision du d.g. de Saint-Augustin, Robert Doré, ne cadrait plus avec celle du conseil municipal renouvelé l'automne dernier.

©(Photo Métro Média – Archives)

MUNICIPAL. D'un commun accord, la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures et son directeur général Robert Doré ont convenu de mettre un terme à leur association. Celui qui a été à l'origine de la restructuration de l'administration municipale depuis quatre ans ne cadrait plus avec la philosophie du nouveau conseil d'élus.

En rencontre de presse, le maire Sylvain Juneau a précisé que la résiliation du contrat de M. Doré a fait l'objet d'une négociation consensuelle. Le principal intéressé a même accepté une compensation moindre que prévue équivalent à quatre mois de salaire (un mois par année de service pour 74 560$). À cette somme s'ajoutent diverses compensations pour des montants dus (vacances, maladies, fonds de retraite, etc.) pour une indemnité de départ totale de 171 664$.

Il semble que la vision du d.g. de Saint-Augustin, Robert Doré, ne cadrait plus avec celle du conseil municipal renouvelé l'automne dernier.
(Photo Métro Média – Archives)

Comme principale raison expliquant cette rupture de contrat avec son plus haut fonctionnaire, M. Juneau évoque le fait que le conseil municipal composé de cinq nouveaux élus sur sept affichait une nouvelle philosophie de gestion. «Dans une résolution unanime, dit-il, nous avons signifié notre désir d'avoir du sang neuf à la tête de la Ville. Ça n'enlève rien au rôle très important joué par M. Doré pour redresser la barre à son arrivée, en 2014, dans un contexte de crise interne majeure. Maintenant que c'est chose du passé, on veut repartir sur de nouvelles bases.»

Rappelons qu'après avoir travaillé à la Ville de Saint-Augustin dans les années 1990, Robert Doré avait effectué un retour au printemps 2014, d’abord comme directeur général adjoint, puis en tant que directeur général en titre. Il avait pris la relève de Jean-Pierre Roy dans des circonstances difficiles qui avaient fait la manchette. Pour l'instant, on ne sait pas si les efforts de réingénierie entamés seront poursuivis. Un processus de remplacement par intérim est enclenché.

Devoir accompli

Rejoint à son domicile, M. Doré a confirmé partir sans regret et avec le sentiment du devoir accompli. «J'ai reçu plusieurs témoignages de remerciement pour avoir contribué à rétablir les finances de la Ville. En quatre ans, nous sommes passés d'une faillite technique avec un déficit de 5M$ à un surplus annuel de 8M$. Saint-Augustin est sur la bonne voie et je suis fier des résultats obtenus grâce à l'appui de toute l'équipe», a témoigné l'ex-d.g. qui souhaite relever de nouveaux défis.

Métro Média