Sections

Profils des principaux candidats dans Louis-Hébert


Publié le 29 septembre 2017

Plusieurs occasions sont prévues pour enregistrer son choix.

©(Photo TC Media – Archives)

ÉLECTION PARTIELLE. Les principaux candidats au scrutin du lundi 2 octobre présentent leurs motivations et principaux objectifs, en vue de succéder au député démissionnaire libéral, Sam Hamad, dans la circonscription de Louis-Hébert. Pour éviter tout favoritisme, l'ordre alphabétique a été respecté.

Sylvie Asselin, Parti conservateur du Québec

1) Biographie: «J’ai œuvré dans le domaine de la construction pendant 10 ans et agi pendant plusieurs années comme consultante auprès de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ). Je suis aujourd’hui, spécialiste de contenus et enseignante au niveau collégial.»

2) Motivation: «Le début chaotique entourant le choix des candidats dans la partielle de Louis-Hébert a  démontré qu’autant la CAQ que le PLQ avaient un manque de rigueur flagrant dans leurs organisations. Donnez le ton aux élections de 2018, je suis votre meilleure option et cela vous permettra de passer un message clair comme quoi vous ne souhaitez plus de cette manière de faire la politique!»

3) Priorités:«Le prolongement de l’autoroute 40 réglerait un problème de congestion et les citoyens de Louis-Hébert trouveront en moi une alliée pour soutenir ce projet, ainsi que la mobilité tant collective qu’individuelle. Aussi, il est important de m’assurer que les écoles convoitées par les parents auront le financement nécessaire pour accommoder la demande croissante des familles qui viennent s’installer dans la circonscription.»

Normand Beauregard

Normand Beauregard, Parti québécois

1) Biographie: «Enracinés dans Louis-Hébert, ma conjointe et moi y avons établi notre famille il y a près de 30 ans. Titulaire d'une maîtrise en environnement, j'ai travaillé dans divers ministères québécois, où je suis reconnu comme expert du développement durable. Engagé socialement dans la circonscription, j’ai, entre autres, été administrateur du Club de soccer CRSA et commissaire-parent à la CS des Découvreurs.»

2) Motivation: «Je me préoccupe de la qualité de vie d'abord et avant tout. Mon parcours professionnel le démontre bien. C’est pour cela, par exemple, que nous fermons la porte pour toujours à Énergie Est qui risque de polluer le territoire des citoyens d’ici, les terres agricoles et la prise d’eau dans le fleuve. Je représente un parti qui veut mettre fin à une austérité galopante et au cafouillage par des mesures concrètes et pragmatiques.»

3) Priorités: «Décongestionner le trafic aux heures de pointe. Permettre aux autobus du RTC par exemple de circuler sur les voies d'accotement dans certains tronçons de l'autoroute. Relocaliser Anacolor loin des résidences, des écoles et du fleuve où l'on puise notre eau. Améliorer les services à domicile en y injectant 100 millions de plus par an. Assurer la gratuité des fournitures scolaires à tous les enfants.»

Guillaume Boivin

Guillaume Boivin, Québec solidaire

1) Biographie: «J’ai travaillé comme agent en centre d’appels pendant le temps de mes longues études en histoire, en sciences politiques et en droit. J’ai donc bien connu la réalité du « vrai monde » avant d’œuvrer à mon propre compte comme avocat. Parallèlement à cela, j’ai toujours été impliqué en politique.»

2) Motivations: «Je considère que les citoyens de Louis-Hébert devraient voter à travers moi pour le projet de société que défend Québec solidaire. Nous sommes le seul parti politique qui présente une alternative crédible au système actuel qui ne profite qu’au 1% des plus riches au détriment du reste de la population et de la planète.»

3) Priorités: «Nous proposons de protéger l'environnement en éliminant les nuisances d’Anacolor, en bloquant le projet d’oléoduc Énergie Est et en préservant les dernières terres agricoles de la ville. D’un point de vue plus national, nous considérons également que chaque travailleur qui se lève tous les jours pour contribuer à la société devrait sortir de la pauvreté. En ce sens, nous soutenons la hausse du salaire minimum à 15$/h.»

Ihssane El Ghernati

Ihssane El Ghernati, Parti libéral du Québec

1) Biographie: «Je suis originaire du Maroc, établie au Québec depuis plus de 22 ans. Mon expérience en politique a débuté aux côtés de Luc Harvey, ancien député fédéral, où j’ai découvert un profond désir d’être au service de mes concitoyens. J’ai ensuite occupé le poste d’adjointe au cabinet du ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale. Puis, depuis près de 10 ans, j’étais l’attachée politique au bureau de circonscription de Louis-Hébert, où je répondais aux besoins des citoyens.»

2) Motivations: «Mes concitoyens devraient m’accorder leur confiance parce que je contribue depuis près de 10 ans au développement du comté en tant qu’attachée politique et que je suis maintenant prête à en faire plus. Je suis dévouée, impliquée et loyale et les citoyens qui me connaissent le savent. Tous les citoyens de Louis-Hébert sont ma priorité et vont continuer à l’être.»

3) Priorités: «Je propose à mes concitoyens huit engagements concrets. Je souhaite travailler avec les citoyens pour améliorer la fluidité des transports et la qualité de vie en plus de soutenir nos entreprises, nos aînés, nos organismes, notre culture et nos écoles. Je vous invite à consulter mon site Internet pour connaître les détails de mes engagements.»

Geneviève Guilbault

Geneviève Guilbault, Coalition avenir Québec

1) Biographie: «J’ai fait des études en communication à l’Université Laval (bacc et maîtrise) et j’ai toujours travaillé dans ce domaine. En tant que porte-parole du Bureau du coroner depuis huit ans, j’ai incarné la voix des autorités auprès de la population lors de plusieurs tristes événements, dont les tragédies de Lac-Mégantic et de L’Isle-Verte. Je crois pouvoir dire que mes emplois m’ont permis de développer un bon sens de l’écoute et une capacité élevée à composer avec les situations tendues.»
2) Motivations: «Je pourrais tout dire en un mot: intégrité. Aussi, j’attends un enfant pour les Fêtes. Ainsi, je peux facilement ressentir les préoccupations des familles et répondre aux besoins de celles-ci. Mon conjoint va prendre une grande part du congé parental, preuve que je souhaite être très présente dans la circonscription de Louis-Hébert, que j’habite depuis longtemps. Ayant à coeur la modernité et l'égalité homme-femme, je suis également la mieux placée pour défendre nos valeurs et notre identité.»
3) Priorités: «Résoudre les problèmes de circulation en proposant plusieurs mesures concrètes. Réduire les impôts de 1000$ par famille. Améliorer les services de santé. Nos aînés et nos familles n’en peuvent plus d’attendre pour des services auxquels ils ont droit. Je veux être à l’écoute de tous les citoyens de la circonscription.»

Jean-Luc Rouckout

Jean-Luc Rouckout, Équipe autonomiste

1) Biographie: «J’ai œuvré en France et aux États-Unis dans le domaine de la métallurgie ainsi que dans le contrôle de la qualité et le commerce pour plusieurs entreprises dont Tata Steel et Arcelor Mittal. Je suis arrivé au Québec il y a 13 ans et depuis ma retraite, je fais du taxi.»

2) Motivation: «Les partis traditionnels ont toujours les mêmes idées ! Il faut des gens nouveaux avec un langage pragmatique, une autre façon de faire de la politique. Ma formation de qualiticien apportera une approche très concrète pour analyser les dysfonctionnements de l’État et proposer des solutions innovantes. De plus, je suis bien placé pour parler du dossier de l’immigration, étant immigrant moi-même.»

3) Priorités: «Je souhaite éviter les promesses habituelles. Je veux d'abord bien connaître et analyser les enjeux dans Louis-Hébert en m’informant auprès des électeurs. Par exemple, lors de la collecte d'appuis, j’ai appris que l’usine Anacolor est un dossier important et que la qualité de l`eau de la rivière Cap-Rouge préoccupe les citoyens.»

Autres candidats en lice

Les électeurs retrouveront quatre autres candidats sur leur bulletin de vote. Il s'agit de: Vincent Bégin, indépendant; Denis Blanchette, Nouveau parti démocratique; Martin Saint-Louis, Option nationale; et Alex Tyrrell, Parti vert du Québec. Ceux-ci n'ont toutefois pas participé à ce résumé des profils, malgré l'invitation qui leur a été envoyée.